14/03/2005

... ça le gènerait pour bien marcher

y pouvait pas partir sans moi, j'pouvais pas rester sans lui, on s'est baladé là-bas tous les deux bien dans ses bras.

18:11 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.