30/06/2005

En double

Quelqu'un a pris possession de mon corps, repousse mes viscères, trampoline sur mes artères, saute à la corde de mes humeurs, tire sur tout ce qui bouge, joue aux cow-boys et aux indiens avec mes intestins.
ça craque, se braque, s'ankylose et m'indispose.
Le sein droit menace d'exploser, le gauche est tendu, le ventre n'en peut plus, l'orange se peaufine.
Belle mine, chevilles intactes, bon sourire franc, excès de dires. La perfection au milieu de la cible des démangeaisons, je veux la médaille, la palme, les galons.
Je me veux plus courageuse que la voisine, moins geignarde que la cousine, plus svelte que la frangine, que mon Homme s'enorgueillisse de vivre à côté d'une Sainte au corps tout dédié à sa progéniture. Pas de caprices, pas de fringales, pas d'envie de ci, pas de besoin de ça, de l'entrain pour les choses du dehors, de la douceurs au dedans.
J'aspire aux félicitations, à la valeur d'exemple, aux témoignages éclairés à l'attention des nouvelles engrossées, la boulangère prétend ne jamais en avoir vu de si radieuse, le chauffeur de Bus branche la clim', l'épicier offre des dattes, la famille tout entière loue le divin...
...mais j'ai la chaleur mauvaise, la transpiration abondante, j'ai la peau qui tire, le cheveux hirsute, l'épilation discutable et l'humeur variable. J'avoue.

Illustration : Caryn Drexl

11:12 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

ce qui me passionne d'ores et déjà, c'est la description dythirambique du résultat de cette attente vertueuse!
Nul doute que l'enfant sera de toute beauté, intelligent comme sa maman, le regard pétillant d'espièglerie, le verbe haut et bigarré,
un sosie de toi en quelque sorte, mais avec un petit plus qui lui donnera ce je ne sais quoi qui fascine et envoûte: la promesse d'un avenir encore bien long devant lui(ou elle)
courage par cette chaleur, et bonne séances de relaxations musicales
;-)
à+

Écrit par : crassipan | 30/06/2005

Hé bien ... Félicitations !

PS : tu as bien intérêt à demander la péridurale, le jour fatidique !

Écrit par : Nola | 06/07/2005

... depassage.
bravo.

[...]

Écrit par : linconnus | 08/07/2005

Quel bonheur... ... de devenir mère respectable, les gens commencent juste à t'appeler Madame, ta voisine te regarde avec respect... Pour les sautes d'humeur ça te passera, et surtout très bientôt tout sera oublié car tu auras quelqu'un en plus avec toi qui te fera oublier tout le coté désagréable de l'attente...

Écrit par : Max Castle | 09/07/2005

Les commentaires sont fermés.