05/07/2004

Bang bang!

Le nouveau comité de direction de ma courte et fabuleuse existence tient à remercier publiquement Sieur Cyril pour son incroyable capacité à provoquer des réactions en chaîne qui ont pour conséquence première de faire briller les yeux de deux jeunes gens bien décidés à fêter le lendemain.

10:58 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

03/07/2004

Atchoum

Le pollen attaque durant la nuit.
Bon point : éternuer camoufle les crises de flushing

18:10 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

02/07/2004

Au vent mauvais

"Ne sors pas maintenant, avec ce temps tu vas t'envoler".
- "Oh Ouuuiiiiii!!!"
 




12:44 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Je crois que

le voisin du dessous ne m'aime pas beaucoup parce que je me lève la nuit pour faire pipi, parce que j'écoute Fantômas vers 3 heures du mat', parce que je ris très fort, parce que j'organise des défilés de chaussures sur le plancher de mon salon, parce que je laisse traîner mes poubelles dans le couloir, parce que je lance des fêtes improvisées, parce que j'apprends la guitare, parce que je sonne chez lui quand je perds mes clés, parce qu'il est jaloux de ma jupe rouge et noire en tule.
 
Pourtant hier, il m'a donné un bouquet de lys plus grand que moi.
 
Le voisin du dessous et moi, on est pote.
 
 
Illustration Felix Vallotton

10:43 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

En attendant

il valait mieux s'asseoir.

10:27 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

01/07/2004

Fomule magique pour obtenir un pass

Ce sont des conneries, ça ne fonctionne pas !

 

Cueillir un pissenlit

Fermer les yeux (les deux, sans tricher)

Inspirer

Souffler fort

Répéter autant de fois que sa santé mentale le permet :

Je voudrais tant aller à Werchter

Je voudrais tant aller à Werchter

Je voudrais tant aller à Werchter

Je voudrais tant aller à Werchter

Je voudrais tant aller à Werchter

Je voudrais tant aller à Werchter

Je voudrais tant aller à Werchter

Promettre d'être sage si le voeux est exaucé.

 


Illustration : Bruno Bosilo



18:08 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Programme

Formalités administravives, confection de 5 doudous doux, roulades dans l'herbe, sourires amusés à la lecture de "Pas de temps à perdre", rendez-vous avec le vicomte.
Trouver une tenue et des chaussures à tout faire.

11:16 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

30/06/2004

J'ai rapporté

des confitures home-made, du basilic, des chaussures et quelques vieux 45 tours.
J'ai une trace de rouge à lèvre sur la joue.
Elle est chouette ma Maman.
 


19:15 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

29/06/2004

Bilan de fin de journée

Repartie pour une dernière balade aussitôt les cris étouffés, je rentre sagement et me borde.
Demain, retour dans la province natale, là où les vernissages ressemblent à des premières communions.
Décrochons puis allez n'en parlons plus.

00:10 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

28/06/2004

C'est moi-même qui l'ai fait

Réunion de deux amies, le bruit du bar a des sonorités de déjà entendu, des années que nous usons nos culottes sur les chaises inconfortables de l'atome ultime.

On a beau se défaire, les tables restent en place et les serveuses défilent.

On parle de tomettes inesthétiques, je propose une moquette fushia qui virera au turquoise au fil de la conversation, l'essentiel étant de rester pop.

On n'a jamais vu ça, faire ramper un enfant en bas âge sur du carrelage froid. L'enfant n'est pas encore conçu mais les amis ont des projets qui tirent des larmes d'envie.

Je me disputerais bien avec quelqu'un à propos de taques vitrocéramiques au lieu de passer l'aspirateur sur mes propres miettes.

Je théorise, j'argumente, j'explique le pourquoi du maintenant.

Les regards se partagent entre l'incompréhension totale et l'envie d'avant.

Avant ils cherchaient, regardaient "Sex in the city" comme si c’était la nouvelle bible en vogue, ils partaient en voyage sur un coup de tête, prévoyaient une adoption si aucune stabilité affective ne venait les conforter dans un quotidien moelleux, les hommes sont des porcs, t'as vu Vanessa P.? Elle est canon ! Il te manque Fab? Tu tires des ficelles si grosses que tu ne peux reprocher à personne de s'être pris les pieds dedans...

Tu sais, moi aussi AVANT…

Je suis donc dans "l'avant", ils parlent de"toujours".

En rentrant à la maison, j’écoute « Get Bored » des Deftones en criant fort.



21:45 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Entre extra-terrestres

Un midi à l'ombre du soleil, la fille qui n'a pas besoin de mettre un tailleur commande un premier verre de vin blanc.
Même si le lundi n'est pas un jour pour boire, elle se dit qu'il sera plus aisé de parler de la synchronicité avec un quart de gramme d'alcool dans le sang.
Les assiettes ne désemplissent pas, difficile de se goinfrer lorsqu'on est pris d'une envie de livrer un flot de paroles "en vrai" à un militaire en tenue d'aparat.
La théorie du big bang repose sur l'hypothèse que l'Univers se trouvait, il y a environ 15 milliards d'années, dans un état hyper-dense (plusieurs milliards de milliards de milliards de tonnes par cm3) et qu'il aurait alors "explosé" à la suite de quoi il se serait "dispersé" et étendu.
Nick Drake ne chante pas et a laissé sa place à un accordéoniste.
L'heure est aux réunions, la fille décide sourire et de prendre un café.
Elle devra rapidement quitter sa table à l'ombre du soleil, elle a déjà raté le début de  Derrick

15:02 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Se faire du bien aux yeux

Matthew Barney
http://www.cremaster.net/
Vanessa Beecroft
http://www.vanessabeecroft.com/
Sophie Calle
http://www.panoplie.org/ecart/calle/calle.html
Guy Bourdin
http://www.guybourdin.org/
Monamour
http://www.m-o-n-a-m-o-u-r.com/
The 118118 experience
http://www.the118118experience.com/
 
 


11:12 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Bilan de morning

La manche de chemise vert pomme dépasse du panier à linge, vestige ayant échappé au grand ménage affectif d'il y a plusieurs semaines. On ne lave pas la tête d'un homme en faisant sa lessive. On ne gomme pas la sueur sans savon.

Jeter l'eau du bain et ce qui y flotte.

Ne pas se laisser bercer par des mains sales.

Et tandis que je me convaincs que les 4 bonshommes cousus hier trouveront une place dans une compo en 3D, que c'est bien du travail, une gentille dame tamponne ma carte.

La chanson des 7 nains résonne dans mes oreilles, couvrant les plaintives jérémiades que Robin Proper Sheppard susurre dans le casque du discman.

"Heigh-ho, heigh-ho, on rentre du boulot...".

 

 




10:36 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

27/06/2004

Théorie

Demain, lundi, il paraît que ça change la vie.

23:49 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Activités

J'aime mettre du vernis à ongles et faire la lessive le dimanche soir.

21:36 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Dimanche PM

...

17:13 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

26/06/2004

En l'air

Sautiller sur place en battant des mains.

19:21 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

De toute manière

si je me le disais je ne voudrais rien entendre.

19:18 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Si tu le savais

ferais-tu semblant de ne pas le savoir?

19:09 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Re-lâche

On dit cette semaine dans un magazine musical/culturo/sociétal controversé par les puristes (de qui?de quoi?) que Shrek est un con, ce que je veux bien concevoir. On y apprend aussi que Noël Mamère est un héros moderne, ce qui me fait bien plaisir. On y parle d'un "alliage de détermination et de modération" à l'égard de Bebel Gilberto, ce qui ne veut strictement rien dire.
 
On y dit enfin que Devendra Banhart ressucite le folk et là, je m'incline...
plus bas...
encore...

14:29 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/06/2004

Tournage - jour 2

Entendu ce jour :
> "Arrêtez de sourire et de vous remaquiller toutes les 5 minutes Mademoiselle, vous n'êtes même pas dans le champ".
> "Mesdames, est-ce qu'une de vous chausse du 37? On a besoin d'une doublure pieds pour 
Ludivine". "Oh oui, moi" s'empresse de répondre un sosie de Paris Hilton en se frayant un chemin à grand coup de seins. "Vous êtes certaine que c'est du 37 ça?". "Bin non..." répond la blondasse qui faissait un bon 40.
> Une fille en train d'en pousser une autre pour être dans un angle : "T'as vu cette grande pétasse là bas, elle serait prête à pousser pour qu'on voit sa gueule!"
> "T'as pas bossé à RTL toi?". "Bin si!"."Ah, ouai, j't'ai d'jà vu. Tu f'sais quoi encore?". "Public à "ça alors!"".
> "Super, la prise est super, impeccable, merci à tous, vous êtes parfaits...mais on la refait".
 
Monde cruel...

 
 

22:47 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/06/2004

Tournage

"Et il est déjà là Brialy?" demande la fille à la maquilleuse.
"Euh... non, y a pas de Brialy, y a Ludivine Sagnier, Brialy c'est un autre tournage dans 15 jours ma chère".
 
La honte.

22:37 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

23/06/2004

Chacun

cherche son chat.

19:24 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

22/06/2004

oui

il poserait la paume de la main sur le haut de ma tête.
je n'aurais plus jamais peur.
 



21:45 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Note pour plus tard

Il ne faut jamais, au grand jamais se couper les cheveux seule avec pour modèle une photo volée chez Tony&Guy.
 

 



12:38 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Renversement

...et c'est alors que j'annonçais au monde mon intention de regagner les rangs qu'un message inattendu arriva...
 

10:59 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

21/06/2004

Obsession

C'est en levant les yeux que l'on atteint.

Preuve en est : je n'avais pas baissé les yeux de quelques semaines qu'il me fallait déployer des trésors d'énergie pour me remettre à flot.

Déjà lasse de ce congé sabbatique, je reprendrai dans quelques jours le chemin qu'empruntent chaque matin des milliers de travailleurs résignés.

Il me faudra être vigilante, aménager des horaires, ne pas se laisser digérer par l'alimentaire.

Je me désocialise tout petit peu à tout petit peu, c'est subtile mais je le sens. Je n'aime pas ça.

Chaque porte que je pousse prend des couleurs mates.

L'obsession gagne à présent les fenêtres.

En plus de mettre des choses dans des boîtes, j'en fabrique autour des yeux des gens, autour de leur débit de parole qui se traduit non pas en bulles mais en succession de petits cubes graves ou aigus, autour des pavés qu'ils touchent de leurs pas, autour du lobe de leurs oreilles. Je vois des toiles potentielles partout, il faut que je pense à autre chose.

Je fais un pas de côté en gardant l'autre dans la marelle : il doit être possible de garder ainsi l'équilibre (et si pas, je passerai à pieds joints à la case 3). 

 


23:08 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

The black hole

des chromosomes dans l'atmosphère, des taxis pour les galaxies.

21:17 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"Je suis un peu sadique"

"J'aime bien dévisager les filles qui sortent des toilettes d'un bar ou d'un restaurant. Les fixer. Et cueillir ce petit moment perdu où elles baissent les yeux". Jérémie

17:55 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Si on m'avait dit

que je tomberais à genoux en écoutant "The Bombay Jazz Palace" (Compil' Jazz/funk indo-pakistanais), j'aurais ricanné.
Pourtant, c'est bien deux bleus que je vois sur mes rotules...




12:37 Écrit par Julie-tteboussart | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |